Travailler en été à la presse à tourbe, en hiver avec la planche à dessin

L’usine de presse à tourbe d’Erwin Wulfes a été construite en1969 afin de pouvoir traiter la tourbe sur place. Les machines de traitement ont été conçues, construites et installées par Erwin Wulfes (figure 2).

La tourbe a été conduite dans des camions à Loren sous le bâtiment (fig. 3) et déversée dans l’entonnoir à l’aide d’un treuil. La bande transporteuse emmenait la tourbe au moulin. Grâce à l’élévateur à godets (fig. 4), la masse fine est acheminée jusqu’au stockage intermédiaire (bunker) ou directement sur les camions. De là, elle était conduite pour l’embouteillage dans les sacs en vrac. En option, les balles de tourbe pouvaient également être fabriquées séparément dans une presse à arbre unique. Les lattes et le fils de fer ont rendu les balles de tourbe (fig. 5) plus stables pour le transport.

Par la suite, une presse à carrousel à trois arbres a été installée sur mesure sous l’élévateur à godets. Au même moment, une balle finie pouvait être enfin retirée et un sac vide suspendu. De la tourbe était déversée dans le puits suivant. Dans le troisième arbre, la tourbe pouvait être pressée. Les balles de tourbe étaient ligotées grâce à une machine à coudre et soit entreposées temporairement sur le parc de stockage, soit chargées immédiatement sur des camions ou sur des attelages d’Unimog et de tracteurs pour la vente.

L’extraction de tourbe avait lieu en été. En hiver, des machines de traitement de la tourbe étaient conçues et construites pour des clients d’Allemagne, de Norvège, de Finlande et d’Irlande (figures 6-8).

En 2012, notre membre fondateur et parrain Erwin Wulfes a fait don à l’association de l’usine de presse, du terrain, de la somme déposée auprès du Landkreis pour garantir l’obligation de démantèlement et a effectué d’ autres dons supplémentaires d’un total de plus de 20.000 € pour que nous puissions achever l’édification  du musée.

Lageplan Station 2
Lageplan Station 2
Station 2 im Moormuseum
Station 2 im Moormuseum